La jeune fille à la perle attaquée

English Summary : click here.

top

Ça y est: après les « Tournesols » de Van Gogh à la National Gallery de Londres, après les « Meules » de Monet au Musée Barberini à Potsdam, c’est à la « Jeune fille à la perle » de Vermeer que les activistes de Just Stop Oil s’en sont pris. Cela s’est passé très vite, si vite que les surveillants du musée Mauritshuis (La Haye, Pays-Bas), semblent dépassés pendant un petit moment.


Sous prétexte que la compagnie pétrolière Shell subventionnerait le musée Mauritshuis à La Haye (ce qui reste à prouver – je n’en ai retrouvé aucune trace dans les derniers comptes annuels du musée), les activistes se croient permis de salir un tableau sans prix (sous verre, Dieu merci) et d’abîmer le mur à côté en s’y collant.

video

Moi aussi, le futur de la Terre m’importe et m’inquiète. Moi aussi, le climat le soucie. Mais s’attaquer à des oeuvres d’art – qui, d’une certaine manière, appartiennent à tout le monde – non seulement n’a aucun sens, non seulement est contre-productif, mais cela me paraît aussi d’une grande lâcheté, puisque ces œuvres d’art sont sans défense.

Qu’en pensez-vous ?

La jeune fille à la Perle de Vermeer a retrouvé sa place habituelle.

Dans tous les cas, ce n’est pas seulement le musée, mais au moins autant le public qui est lésé. Le Musée Barberini a été fermé pendant une semaine, jusqu’au 30 octobre 2022, Le musée Mauritshuis a juste  fermé la salle où se trouve le tableau abîmé, er ce, pendant 24 heures. Vendredi 28 novembre, à 15 h 30, La Jeune fille à pu retrouver sa place habituelle.439ED345439ED345

English Summary

GIRL WITH THE PEARL Attacked

Maybe we could have expected it: after Van Gogh’s Sunflowers (National Gallery, London), Monet’s Grainstacks, the climate activists of Just Stop Oil had a go at Vermeer’s Girl With The Pearl. It all happened very quickly, as you can see in the video taken in the Mauritshuis in The Hague (The Netherlands). Of course, they shouted their reasons to act (or slogans, if you wish), but the public present in the gallery didn’t want to hear them.

So this action was – it seems to me – completely counterproductive. Although some other climate activists take their defense, saying these young people are desperate, and want to stop both the oil production and what they call greenwashing – pretending the museum is (partly) sponsored by the oil company Shell. Now, I didn’t find any trace of this, at least not in the latest annual report, and anyway, they don’t belong to the main sponsors. So what are we talking about?

Personally, I think these are cowardly actions. Art can’t defend itself. Art isn’t guilty – of anything. Art, in a way, belongs to everyone, so why on earth attack it? And besides – what do Van Gogh’s, Monet’s of Vermeer’s work have to do with climate?

I, too, am worried about the climate crisis, about the world and its future. I. too, do my best to economise energy, and in particular energy provided by oil. But these kind of actions, in my view, go way to far – and don’t even reach their goal.

What do you think?

Fortunately, the painting itself wasn’t damaged and it could be hung nack within 24 hours, after careful examination and cleaning. The room where it all happened was reopened Friday 28 October at 3:30 pm.

Back to top

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.