Des trésors à profusion

« Du jamais vu », affirme la directrice du musée de l’Hermitage Amsterdam, Catelijne Broers, dans l’audiotour qu’elle a enregistré personnellement. « Du jamais vu : tant de grands noms de l’histoire de l’art réunis. » Et elle énumère: Bernini, Van Dyck, Fabre, Matisse, Rembrandt, Tintoretto, Thorvaldsen, Da Vinci, Velázquez, Van der Weyden, et on en passe. Des pièces maîtresses qui vont de la préhistoire au temps présent, en passant par l’Egypte des pharaons, la Grèce et la Rome antiques, et qui sont originaires de la Sibérie, du Moyen-Orient, de l’Asie du Sud-Est, et bien entendu de l’Europe. Toutes, elles font partie de la collection de l’Hermitage de Saint-Pétersbourg, et jusqu’au 25 août, elles sont exposées à l’Hermitage Amsterdam.

Le spectateur est tour à tour – ou tout à la fois – admiratif, surpris, attendri, amusé… et, à la fin, un peu submergé par tant de beauté, tant de joyaux. L’Hermitage Amsterdam – que d’aucuns, jadis, prétendaient mort-né – fête ses dix ans, il se porte comme un charme et il tient à le faire savoir!

Au rez de chaussée, la scénographie, intelligente, de cette exposition-anniversaire met côte à côte deux oeuvres, deux objets d’époques, d’auteurs, fort éloignés l’un de l’autre, et pourtant très proches quant au thème ou par la façon de traiter celui-ci. Ainsi, les deux cygnes qui vous confrontent dès l’entrée de la grande salle: l’un, un bel objet funéraire datant de trois siècles avant notre ère, trouvé dans les Monts Altaï en Sibérie; l’autre, une oeuvre faite en 2016 par l’artiste belge Jean Fabre – volontiers provocateur – qui s’intitule « La Stupidité surmontant la Mort ». Tout un programme… Mais dans les deux cas, séparés par plus de vingt siècles, on associe le cygne à la mort.

D’autres rapprochements montrent des similitudes d’un autre ordre. Ainsi, la statue en granit du pharaon égyptien Amenemhat III (19e s avant J-C) et le buste en marbre de l’impératrice Catherine II (1773) par Jean-Antoine Houdon ; les deux sculptures exhalent le pouvoir. Sont rapprochés aussi un torse en marbre représentant Aphrodite (sculpture romaine du 2e siècle d’après une oeuvre grecque du 4e siècle av. J-C) Le Printemps (1910–11), un bronze d’Aristide Maillol. Pour ne nommer que ces exemples-là…

Au premier étage, la présentation est plus classique: douze cabinets présentent les douze départements de l’Hermitage Saint-Pétersbourg. Il y a des chefs d’oeuvre comme « Saint Lucas dessinant la Vierge » de Rogier van der Weyden (15e siècle), ‘Le baiser volé » de Jean-Honoré Fragonard (1787–88), Le « Portrait de Nicolaes Rockox » (env. 1621), « Coucher de soleil » de Caspar David Friedrich (après 1830) , et de très belles gravures de Rembrandt, Dürer et Dumoustier. Et aussi de l’argenterie, de l’orfèvrerie, des bijoux, de meubles, des robes…

Allez-y tant qu’il est encore temps: l’exposition ferme ses portes le 25 août 2019…

Et tant que vous y serez, admirez aussi la salle où se pavanent les arquebusiers du 17e siècle, tout fiers, vêtus de leurs plus beaux costumes d’apparat, bien trop élégants pour pouvoir se battre…

Il y a de l’art moderne aussi. Chaque année, l’Hermitage Amsterdam expose l’oeuvre d’un(e) artiste couronnée par le Prix ABN AMRO. Cette année, c’est Heleen Verhoeven, qui explore les différents aspects de la féminité et de la masculinité, utilisant toutes sortes de matériaux. cCest intéressant.

Et puis, dans une autre aile du musée, découvrez l’Outsider Art Museum, petit musée à l’intérieur du grand, consacré à l’art brut. Vous verrez, c’est réjouissant.

Hermitage Amsterdam, Amstel 51, Amsterdam. Ouvert tlj de 10h00 h à 17h00. Fermé: le 27 Avril (Fête du Roy). Ouvert de 12h00 à 17h00 le 25 December (Noël) et le Jour de l’an: mail@hermitage.nl. hermitage.nl (site bi-lingue néerlandais-anglais).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.