« Cette sale affaire de gueules »

matrix_950_big
Thomas Gainsborough loved his two daughters, Mary and Margaret. He painted them here in 1758. The painting was cut in half later, to be shared among heirs. You can see where it was reassembled.

Thomas Gainsborough (1703-1788), peintre bien vu à la cour d’Angleterre, a fait le portrait de maint notable. Mais son coeur était ailleurs. Ce qu’il aimait réellement peindre, c’était la nature – et sa famille, et les amis avec qui il faisait de la musique ou allait au théâtre. Quant à son style, Gainsborough paysagiste annonce déjà les générations de peintres futures, comme William Turner et au-delà. Et le Gainsborough portraitiste peut être tantôt sévère – quand il peint des gens qu’il n’aime pas – ou alors d’une étonnante tendresse envers ses modèles, surtout sa femme et ses enfants. Facebook, d’ailleurs, a refusé le portret de Mme Gainsborough – habillée à la mode du XVIIIe siècle – parce qu’on voyait trop de sein… Au musée Rijksmuseum Twenthe (RMT), à Enschede dans l’Est des Pays-Bas. Une belle région.

gainsborough_margaret1758-844x1024
Mrs Margaret Gainsborough, painted by her husband in 1758. She wears an elegant dress, quite fashionable at the time.

Source: « Cette sale affaire de gueules »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.