Mark Rothko à La Haye

Rothko et Mondriaan

Mondriaan et Rothko, leurs dernières oeuvres; Photo Schreurs
Mondriaan et Rothko, leurs dernières oeuvres; Photo Schreurs

Les deux peintres ne se sont pas connus, mais Rothko connaissait certainement l’œuvre du grand maître de l’art abstrait. Il s’en ouvrait rarement, mais il lui est arrivé de qualifier la peinture de Mondriaan de ‘la plus sensuelle qui soit’. Ce qui, à première vue, peut étonner. D’un autre côté, certains ont appelé la peintures de Rothko du ‘blurry Mondriaan’ (du ‘Mondriaan flou’). Ce qui ne plaisait pas non plus à Rothko – qui n’aimait pas être comparé à qui que ce soit – mais cela devait se vouloir élogieux. L’admiration de Rothko pour Mondriaan ne pouvait certainement pas se comparer à celle, sans bornes, qu’il avait pour Matisse (l’exposition comprend un ‘Hommage à Matisse’), mais il y a peut-être une certaine parenté tout de même entre les deux peintres. En tout cas, étant donné que le Gemeentemuseum Den Haag possède la plus grande collection de Mondriaan au monde, il était intéressant de placer certaines toiles côte à côte. Comme par exemple leurs œuvres ultimes, Victory Boogie Woogie de Mondriaan, et le ‘sans titre’ rouge sang de Rothko. Ce que les deux peintures ont en tout cas en commun, c’est que les couleurs éclatent… de vie.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.