Gare au gorille….

BokitoC’est à travers de larges grilles … Non, pas du tout, c’est à travers un large fossé que la foule contemplait le gorille, nommé Bokito. Les femelles du canton lorgnaient-elles un endroit précis? Je ne saurais le dire, mais ce qui est sûr, c’est que des ados lui lançaient des cailloux, entre autres agaceries. Le gorille a vu rouge. Il a voulu se précipiter sur les gamins. D’ un bond, il a presque traversé tout le fossé large de 4 mètres et rempli d’eau. Ce qui, paraît-il, est généralement considéré suffisant comme barrière, les gorilles ne sachant pas nager et craignant l’eau. Mais rien ne pouvait plus retenir notre Bokito. Il est tombé dans l’eau, a rebondi et le voilà sorti.

Evidemment, tout le monde « fit feu des deux fuseaux » – sauf une vieille décrépite (enfin, pas si décrépite que ça, la cinquantaine quoi, mais c’est pour rester fidèle à la chanson…) qui, en plus, devait paraître familière au bel animal: elle venait là quasiment tous les jours. Bokito la prenait-il pour sa maman, a-t-il voulu se précipiter dans ses bras? Toujours est-il qu’il lui a serré la pince, un peu fort peut-être: la pauvre femme avait le poignet cassé en deux endroits, la main brisée… Ben oui, ça a de la poigne, un gorille, ça ne connaît même pas sa propre force…

Enfin, la femme ne voulant apparemment pas venir avec lui, il a poursuivi son chemin vers le restaurant. Manque de bol: on venait juste de le fermer, on se demande pourquoi… Il a frappé à la porte – et là encore, la porte a cédé.Comme ça. Il voulait demander un milkshake banane, mais personne ne voulait l’écouter. Alors, il a essayé de se servir lui-même, mais comme un gorille « ne brille ni par le goût, ni par l’esprit », il n’a réussi qu’à casser la baraque… Paniqué, qu’il était.

Et après, après… Il a perdu conscience et s’est retrouvé dans sa cage, le pauvre Bokito, il ne sait comment. Il ne se rappelle pas qu’on l’a transpercé de flèches qui l’ont endormi. Il ne comprend pas non plus pourquoi une foule encore plus grande vient le voir depuis. Bokito, célébrité mondiale? Au moins pour quelques jours… Gare au gori-i-i-ille…!! (Pour la musique, cliquez ici .)

PS – Je ne devrais pas me moquer, il y a cette pauvre femme qui est à l’hosto et qui n’est pas encore sortie de l’auberge… Ceci étant dit – je ne dis pas qu’elle l’a cherché, loin de là, ce n’est pas elle, c’est les gamins – mais j’aimerais bien savoir pourquoi on va au zoo tous les jours. Pourquoi allait-elle voir les singes si souvent? Les dessinait-elle? Les photographiait-elle? Les étudiait-elle pour une raison ou une autre? Voilà un mystère que j’aimerais bien élucider.

Un commentaire

  1. De Beyrout et ses plongeurs j’ai sauté au gorille sans mal car il était de nouveau en cage. Pas vu cet article en son temps. Très drôle et …vrai

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.